jeudi 31 décembre 2015

Résultats des NAO 2015

   NAO 2015 
Point sur les NAO après plusieurs séances d'interruptions et les Blabla  bla routiniers de nos dirigeants qui ne cessent de pleurer comme d'habitude.
Ils nous confirment qu'il y aura deux traitements concernant les salariés. 
Ceux qui sont en dessous de 325 et ceux qui sont au dessus.
L'augmentation générale se fera en une seul fois et au 1 er janvier 2016

Amusons nous ils ont lâché

   AMUSONS NOUS 
   ILS ONT LÂCHÉ !
Ce matin une réunion faisait suite au conflit de vendredi dernier :
         La direction INOVYN accepte de donner 100 euros de chèques cadoc et un jour de congé supplémentaire pour 2016.
La CGT qui est restée au côté des salariés pendant ce mouvement comme en 2014 ne peut que les féliciter pour leur mobilisation spontanée démontrant à quel point la décision de Solvay  de ne donner qu’à son personnel était et est toujours inadaptée.
Notons aussi que le personnel dans l’action a su se montrer encore une foi responsable et solidaire.
Notons que le jour de congés octroyé par la direction INOVYN n’était pas l’objet de la demande des salariés qui était LA MEME CHOSE QUE LEURS COLLEGUES SOLVAY.
La CGT considère que ces avancées sont une réponse d’INOVYN aux efforts fait par le personnel pour la période de juillet à décembre.
Cela ne répond pas à la distribution qui est faite par Solvay pour les bons résultats. Alors que de janvier à juin tous étaient sous la même entité.

mercredi 30 décembre 2015

chimiste decembre 2015

CHIMISTE   décembre   2015

   TROP C'EST TROP 

" En 2014 on vous a trop donné, on ne regrette rien. 2015 est une bonne année, mais la perspective du 4° trimestre et la conjoncture mondiale incite Solvay à être très prudent dans les années à venir"
Voilà les propos du DRH France tenus en préambule le 03/11/2015 lors de la première réunion de pseudo NAO (négociation obligatoire de fin d’année) sans la présence d’Inovyn.
La CGT a indiqué qu'il est difficile de négocier pour des salariés d’une entité regroupant plus de 650 salariés sans responsable de la dite entité autour de la table !