dimanche 22 novembre 2015

Solvay condamné

logo cgt couleurs




Le nouveau SOLVAY :
produire de l’argent et  casser les emplois
 

                                 
                        Plusieurs CCE, une procédure de droit d’alerte, mais toujours aucune vision sur la stratégie et les orientations de SOLVAY. Le rachat de RHODIA et la réorganisation du nouveau groupe SOLVAY commence à laisser entrevoir des conséquences sur l’emploi, certains « doublons » sont évoqués mais rien n’ai dit.


                        Le duo de présidents fait son show, au pas de course, dans tous les sites répondant à des questions posées  à l’avance mais c’est toujours le grand silence sur les orientations futures.


 Faites-nous confiance c’est le maitre mot de nos dirigeants. Eh bien non ! Le  syndicat CGT ne vous fera pas confiance, le plan horizon a montré jusqu’où vous pouviez aller avec des solutions absurdes pour réduire les emplois.


Nous ne sommes pas opposés à l’évolution du groupe, mais celle-ci doit être accompagnée d’un véritable projet industriel, d’investissements dans de nouvelles productions permettant un développement de l’emploi. Au lieu de cela la fusion avec RHODIA risque de se traduire par des rapprochements de certains services qui vont engendrer des suppressions d’effectif.
 SOLVAY condamné
pour fautes inexcusables










            Mardi 6 décembre, le tribunal des affaires de sécurité social (TASS) a rendu son verdict. Les maladies professionnelles dues au benzène et à l’amiante sont confirmées.


Les décès de 3 de nos collègues sont confirmés issus de maladies professionnelles et le juge du TASS condamne SOLVAY pour fautes inexcusables.



NAO 2016 bis



Zone de Texte: Négociation Annuelle  Obligatoire
UNE CHIMIE DURABLE : OUI AVEC DU SOCIAL
                                                                                                         
 
         
 Nous n’accepterons jamais les certitudes et les choix que veulent nous imposer les gouvernements successifs et le patronat. Le travail n’est pas un coût mais une richesse pour la société entière si celui-ci s’accompagne de mesures sociales répondants :
  • A la satisfaction et au bien être de l’ensemble des salariés et de leur famille.
    Les conditions et les charges de travail, la durée du travail, la pression de tous les jours sont néfastes à l’épanouissement et à la motivation des salariés et sont trop souvent source de conflit et de mal être. Le niveau d’embauche est incontournable dans le maintien de bonnes conditions de vie au travail, le droit aux congés payés, la qualité de vie en dehors du travail.

samedi 14 novembre 2015

RETRAITES COMPLEMENTAIRES


RETRAITE COMPLEMENTAIRE 
Le syndicat CGT revendique une augmentation des ressources financières de l’Arcco et de l’Argic avec une contribution des employeurs qui de leur côté veulent  une fois de plus,  désignent comme les seuls responsables les salariés, les retraités et les demandeurs d’emploi du déficit des caisses de retraites.

vendredi 13 novembre 2015

NAO 2016


Le 4 novembre se tiendra la première réunion de négociation annuelle obligatoire qui sera suivie d’une deuxième réunion le 10 décembre. Le Syndicat CGT sera porteur de propositions que bon nombre d’entre vous partagent mais n’osent en revendiquer la légitimité tant les pressions sont fortes. Les représentants du personnel CGT, vos élus sont là pour porter vos revendications, vos aspirations à plus d’équité et de reconnaissance. Le niveau de l’emploi, les conditions de travail, le salaire et les éléments périphériques (primes et indemnités diverses) sont autant de sujets qui doivent se débattre et permettre d’envisager une juste répartition des richesses créées par l’ensemble des salariés en mettant en œuvre leur compétences, leurs responsabilités et leur investissement personnel au service de l’entreprise.
LA CGT REVENDIQUE :
  • AUGMENTATION GENERALE POUR TOUS au 1er janvier 2016 avec un minima de 2% au 1er janvier.

  • UN PLAN D’EMBAUCHE permettant le maintien de bonnes conditions de travail, de formation et de prise de congés et de qualité de vie au travail. S’engager pour l’emploi des intérimaires et contrats en alternance.

  • LA SUPRESSION DES ECARTS DE REMUNERATION ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES.

  • LE PASSAGE de 16 à 20 ANS DE LA PRIME D’ANCIENNETE avec un agenda qui reste à définir.

  • INTEGRATION DE 100% DES PRIMES DE POSTE ET DES PRIMES DE FONCTION dans le 13ème MOIS.

  • LA REMUNERATION DES CONGES POUR ENFANTS MALADES OU EN SITUATION DE HANDICAP.

  • MISE EN PLACE D’UNE PRIME DE VACANCES comme RHODIA.

  • EQUITE DES DROITS AUX CONGES JUBILAIRES.

  • SUPPRESSION DE LA HIERARCHISATION DE L’INTERESSEMENT (harmonisation Rhodia).

  • LE RESPECT DES ENGAGEMENTS DE L’ACCORD 35H. Notamment le choix de récupérer ou de se faire payer ses heures supplémentaires.

  • LA REEVALUATION DE LA PRIME DE POSTE EN LIEN AVEC LES CONTRAINTES ET IDENTIQUE POUR TOUS.

  • UNE PERSONNALISATION TENANT COMPTE REELLEMENT DE L’INVESTISSEMENT DE L’ENSEMBLE DES SALARIES. (de grande différence de traitement chez les ETAM et mise en œuvre active de l’échelon 7).


AVEC LA CGT REVENDIQUER C’EST VOTRE DROIT